Du « LOGICO-MATHEMATIQUE » aux DYSCALCULIES

Du « LOGICO-MATHEMATIQUE » aux DYSCALCULIES

J’enseigne depuis quelques années la « COGNITION MATHÉMATIQUE » au CFUO de Tours. Pourtant, lorsque j’ai commencé à enseigner, je parlais de « Raisonnement logico-mathématique ». Je dois donc expliquer aux étudiants ce changement de vocable.

Pour ce faire, je m’appuie sur l’article de Michèle MAZEAU, publié dans le n°270 de Rééducation Orthophonique (Juin 2017).

Dans cette élucidation, Michèle MAZEAU rappelle que les travaux de Piaget menés il y a une centaine d’années ont montré l’existence d’un lien fort entre les opérations logiques (classification, sériations, inclusion) et le concept de Nombre.

Entre les années 1960 et 1980, l’émergence des nouvelles technologies et l’avènement des neurosciences sont venus compléter cette approche. Ainsi, a été mise en évidence l’implication du support neuronal dans la représentation analogique du nombre, complétée par le rôle majeur de nombreuses fonctions cognitives.

Le développement du Nombre est donc à la croisée de plusieurs systèmes qui dépassent les seules structures logicomathématiques qu’évoquait Piaget.

Ces nouvelles perspectives modifient donc notre approche en termes d’exploration et en termes de propositions thérapeutiques.

Vanessa

Related Posts

SE CONNECTER À SON PRECIEUX

SE CONNECTER À SON PRECIEUX

Pourquoi le Sketchnote en Orthophonie ? #2

Pourquoi le Sketchnote en Orthophonie ? #2

APPRENDRE PAR L’ERREUR

APPRENDRE PAR L’ERREUR

Pourquoi le Sketchnote en Orthophonie ? #1

Pourquoi le Sketchnote en Orthophonie ? #1

No Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *