Au revoir, Madame HALIMI

Au revoir, Madame HALIMI

Mardi 28 Juillet 2020

J’entends la nouvelle à la radio, sur le chemin du cabinet.

Ce que j’entends dire de vous est passionnant et je vous découvre dans toute votre diversité, dans tous vos combats. Je me dis que vous étiez une sacrée femme, Gisèle. Pardon Madame, de me permettre une telle familiarité ! Vous avez tant œuvré pour nous, les femmes !

Je lis sur vous, j’écoute quelques podcasts pour vous découvrir davantage.

UNE GRANDE DAME EST PARTIE

Quel caractère ! Quel engagement ! Dès votre plus jeune âge, vous savez vous montrer déterminée : la preuve, une grève de la faim lorsque vous aviez 12 ans, pour manifester votre refus de servir vos frères ! Un peu plus tard, vous refusez le mariage arrangé par vos parents ! Décidément, la cause féminine sera votre ligne directrice

Que l’avortement ne soit plus considéré comme un crime, que le viol le soit, lui, en revanche ! Que l’homosexualité soit dépénalisée ! Notre quotidien est coloré de vos combats.

Sketchnote

Pour me souvenir de votre parcours et de vos luttes, j’ai pris mon carnet et quelques crayons. Et j’ai sélectionné quelques uns des nombreux temps forts de votre vie pour les poser sur mon sketchnote. J’ai aussi retenu quelques éléments de votre enfance, des éléments qui préfiguraient déjà votre vie future.

Au revoir, Madame, et merci.

Je vous dédie ce sketchnote.

Vanessa

Related Posts

Pourquoi le Sketchnote en Orthophonie ? #2

Pourquoi le Sketchnote en Orthophonie ? #2

APPRENDRE PAR L’ERREUR

APPRENDRE PAR L’ERREUR

Pictos ? Vous avez dit Pictos ?

Pictos ? Vous avez dit Pictos ?

UNE SEMAINE À PARIS : comment prolonger le plaisir en skechnotant son voyage ?

UNE SEMAINE À PARIS : comment prolonger le plaisir en skechnotant son voyage ?

No Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *